AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 GAMES FOR GIRLS (ECHO)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage

avatar
Gino Salvatici
QUARTIER : OUEST
PRÉNOM : NEPTUNIUM 237
AVATAR : ELIAS
CRÉDITS : SOHA
Messages : 594


MessageSujet: GAMES FOR GIRLS (ECHO)   Lun 2 Jan - 23:42


- Sois beau.
C’est ce que le père Salvatici m’a demandé alors que je quittais le pas de la porte. Sois beau. Sois beau, ça n’a l’air de rien comme ça, mais dans sa bouche, c’est un ordre, une véritable mission et il ne faut pas le décevoir.
Me voilà alors à arpenter les rues de Killorick, une ville que je ne connais toujours pas bien. Les passants que je croise me dévisagent, il faut croire que je pue l’argent, ou la pourriture, peut-être les deux à la fois. Je leur renvoie un sourire déguisé de mes dents pas belles et je continue ma promenade, un peu plus remonté qu’en quittant mon palace.
Il me semble alors que mes pas m’ont menés vers un autre quartier, un autre endroit. Rempli de bruits, de commerçants et de travailleurs.
J’entre dans un magasin qui émet un son de cloche lorsque je pousse la porte.
À l’intérieur, une fille – la vendeuse, sûrement. Créature légère et loin d’être hideuse. Je m’approche alors de ma démarche à la fois féline et nonchalante, dévisageant ce visage de poupée encore méconnu à mon regard.
- Tu peux peut-être m’aider ?
Je demande alors, un mince sourire écorchant mes lèvres, tentant de parler de mon meilleur anglais – mais les inflexions de ma voix ne trompent pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
Invité


MessageSujet: Re: GAMES FOR GIRLS (ECHO)   Mar 3 Jan - 17:35

elle doit aller au travail, aujourd'hui. comme tout les jours.
elle s'échappe de la maison, sur la pointe des pieds, petit chat qui sort sans demander son reste, qui laisse les canaris décapités au fond du lit.
la ville est belle, ça la fait sourire.
elle se perd dans les rues, retrouve le destin et le salue de la main avant de pousser la porte de la boutique. tablier métaphorique qui s'échange, la collègue disparaît en fumée et elle attrape la pile de vêtements à ranger.
tellement absorbée dans sa tâche qu'elle entend à peine la clochette.
elle l'aime pourtant, la clochette. discret carillon.
une voix l'interpelle. douce voix aux accents latins, personne à l'accent étranger. c'est chaud. elle se tourne, regarde le garçon. le beau brun. le latin. le sang chaud, le bouillant.
peut-être que je peux.
elle lâche le t-shirt dans ses mains, s'approche de lui.
tu cherches quoi ? un amour, une caresse, un vêtement - plus probablement. elle penche la tête sur le côté. elle est là pour ça, l'aide, les sourires, la journée. pour lui, tout de suite. elle le regarde de haut en bas, se perd dans sa contemplation et revient sur terre. à regret, à contrecœur, à reculons.
elle plonge dans ses yeux, cherche à savoir, à percer. à trembler.
tu viens d'où ? j'aime ton accent. c'est chaud.
pas de filtre entre ses lèvres, pas de pause dans le flux, son esprit pense, sa bouche raconte. gamine insolente, trop curieuse, pas bien élevée.
la vilaine.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Gino Salvatici
QUARTIER : OUEST
PRÉNOM : NEPTUNIUM 237
AVATAR : ELIAS
CRÉDITS : SOHA
Messages : 594


MessageSujet: Re: GAMES FOR GIRLS (ECHO)   Mar 3 Jan - 18:18

- Peut-être que je peux.
Sûrement que tu peux, oui, ma belle. Ici c’est différent. Là-bas, elles tremblaient à ma vision, écorchant le sol avec les yeux, disant oui à tout, sans discuter parce qu’il n’y avait pas à discuter. Il y avait juste à faire, exécuter, en silence. Elles avaient la pression sur leurs épaules frêles, elles étaient mues par la crainte.
Ici le nom Salvatici ne provoque rien, que de gros points d’interrogation et le rejet de l’inconnu.
- Tu cherches quoi ?
Ses yeux vacillent sur ma personne, quelques instants et je vacille à mon tour sur sa personne, sans gêne et sans pudeur, dans un silence étrange mais entendu.
- Il me faut un costume. On m’a demandé d’être beau.
- Tu viens d’où ? J’aime ton accent. C’est chaud.
J’émets un gloussement en guise de rire. Le mythe de l’homme exotique, sans doute, dont la langue fourche encore sur le lexique anglais, cherchant parfois ses mots, trahissant ses origines lorsque les termes ne sont pas naturels ou difficiles. Je me retourne alors vers la vitrine du magasin, là où le soleil peine à percer à travers les nuages.
- Je viens d’un endroit où tout à le goût du soleil, la nourriture, le vin …
Puis je pivote vers la vendeuse.
- Les filles aussi.
Sourire équivoque, malin.
Ma voix s’éteint alors, dernier regard lancé à la fille et je tâte les étoffes et les vêtements du bout des doigts, attendant qu’elle se décide finalement à me trouver quelque chose qui honorera mon visage et mon corps de la manière la plus juste qui soit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
Invité


MessageSujet: Re: GAMES FOR GIRLS (ECHO)   Mar 3 Jan - 18:40

il la regarde, elle sourit, son corps sourit. elle aime qu'on la regarde, qu'on louche sur ses seins ou sur ses fesses. elle trouve pas ça pervers, juste un peu, mais c'est bon. bon pour la tête, bon pour le coeur. ça chasse les complexes, c'est une vague de chaud, souffle du désert dans un village perdu.
il doit être beau. elle sourit. il est beau, ce sera pas difficile.
un costume, ce sera pas difficile non plus.
elle demande, pour son accent. il rit, un peu. il regarde dans le vide, vers ses souvenirs, vers un autre pays, vers son histoire, vers le passé. il regarde loin, apparemment. il a l'air de se perdre. de s'oublier, de l'oublier elle. elle veut pas le sortir de ses rêves, elle le laisse voguer.
il revient, finalement. d'un pays où il y a du soleil, le goût du soleil. elle le voit dans ses yeux, le soleil. le ciel embrasé, les soleils d'une journée, l'aurore, le matin, le midi qui écorche et l'après-midi rafraîchie. elle sourit tout doucement. lui aussi, il a un goût de soleil.
il drague, elle lui rend son sourire, rougit un peu, cligne des yeux. elle est pas prude, elle est pas timide. mais elle aime bien rougir. elle aime bien charmer.
il disparaît un peu et elle secoue la tête, revenant à la boutique. revenant dans son monde. elle suit le soleil du regard, mais repart de l'autre côté de la boutique. elle est pas très grande, elle peut parler, on l'entendra de loin.
tu as des couleurs en tête ? un modèle ?
elle a une image en tête, elle prend des pièces, les plie sur son bras droit. elle lui lance un regard par dessus son épaule, le regard du jeu, le regard qui rigole.
ou tu me fais confiance ?
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Gino Salvatici
QUARTIER : OUEST
PRÉNOM : NEPTUNIUM 237
AVATAR : ELIAS
CRÉDITS : SOHA
Messages : 594


MessageSujet: Re: GAMES FOR GIRLS (ECHO)   Mar 3 Jan - 19:11

Je suis loin d’être un garçon au cœur sensible, qui ressasse le passé comme on remue la cuiller dans son café pour le faire refroidir. Mais il y a des signes qui te font dire ici c’est chez moi, ici rien ne pourra m’atteindre, même sous la menace des balles et des lames froides et aiguisées. Ici c’est le soleil qui est froid, du moins quand il daigne être là. Il en faudrait mille, des soleils d’Angleterre, pour parvenir à me réchauffer les os. Mais oui, il y a quelque chose qui a été arraché. Peut-être le départ précipité vers un nouvel ailleurs.
Où sont les bruissements familiers, les couleurs chaudes, les odeurs épicées ?
Disparues, non. Loin, certainement.
- Tu as des couleurs en tête ? Un modèle ? Ou tu me fais confiance ?
Elle m’arrache à la rêverie, m’observant de son œil pétillant de malice.
Celle-ci doit être du genre à réchauffer en un rien de temps.
À ses nombreuses questions, si bien que je ne sais plus tellement à laquelle répondre, je dis
- C’est ton métier, non ? Tâche de ne pas être décevante.
Je lui renvoie un sourire et un regard, sûrement moins allumés de joie et de jeu que les siens, certainement plus froids. Parce que moi, je ne rigole pas vraiment. J’ai déjà serré des cous avec mes deux paumes et c’est bien connu que les gens du sud ont le sang chaud, un rien les excite.
Je déambule un peu dans la boutique et me poste à côté des cabines d’essayage, sagement, déposant au mur mon manteau et commençant déjà à déboutonner ma chemise, laissant apparaître des segments d’épidermes, parfois marqués par de vieilles cicatrices.
Après tout, elle n’a pas l’air d’avoir froid aux yeux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
Invité


MessageSujet: Re: GAMES FOR GIRLS (ECHO)   Mar 3 Jan - 20:38

ne pas être décevante. c'est dédaigneux. mais elle s'énerve pas.
elle s'énerve rarement.
puis elle sourit, parce que ça glisse. parce qu'elle est pas décevante. parce qu'il parle comme si il était un prince échappé d'une contrée lointaine, pas comme le petit gars paumé qui vient d'ailleurs. elle voit, pourtant, dans ses yeux. la nostalgie du pays, la maladie du natif.
elle sourit et prend des pièces, fait des mélanges, s'amuse des couleurs, joue du bout des échantillons. elle choisit et lui amène en cabine. elle accroche aux cintres, dépose les vêtements, les met en valeur, lui offre du choix, lui permet de tenter plusieurs choses, de voir. de voir comme il est beau, comme sa peau est douce aux caresses du regard.
elle se tourne vers lui et sourit.
déshabillé sous ses yeux, il est beau, tout aussi beau. il brille comme le soleil de venise. elle se mordille la lèvre.
je te laisse essayer.
elle descend les yeux mais les remonte.
fais moi signe quand tu es prêt. prêt à la laisser aider, prêt à la faire toucher, prêt à ce qu'elle vienne tout mettre en place. elle est pas timide, echo, il a pas l'air contre les paroles voilées, les sourires cachés. alors elle se laisse porter. elle quitte les parois jaunies de la cabine et s'éloigne pour terminer de ranger. son oeil bouge, cherche les mouvements des rideaux, cherche la fin de son essayage, veut venir mettre les bouts en place, mettre bien, le rendre beau. il voulait de l'être pour être beau.
beau pour qui, pour quoi, pour où ? elle sait pas, ça la regarde pas.
il doit être beau, briller encore un peu plus, des vêtements qui iront aussi bien à sa peau, à ses cheveux, à ses yeux, à sa nostalgie qu'à ses rêves. les vêtements ont un pouvoir. elle doit lui montrer. le montrer à tous ceux qui le verront.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Gino Salvatici
QUARTIER : OUEST
PRÉNOM : NEPTUNIUM 237
AVATAR : ELIAS
CRÉDITS : SOHA
Messages : 594


MessageSujet: Re: GAMES FOR GIRLS (ECHO)   Mer 4 Jan - 9:47

Le col ouvert sur mon torse d’éphèbe, je la laisse contempler. Il n’y a que nous ici et autant de place pour l’intimité. C’est courant chez deux corps qui ne se connaissent pas. Il faut admettre que je me plais à jouer à ces jeux, à provoquer la flamme pour ensuite alimenter le feu. Elle apporte de nombreuses pièces, de plusieurs formes et plusieurs couleurs. Je constate le choix avec appréciation, c’est qu’elle n’a pas tant mauvais goût que la boutique laisse paraître au premier abord.
- Je te laisse essayer. Fais-moi signe quand tu es prêt.
Elle quitte alors le rideau de la cabine, me laissant face au miroir, n’ayant plus qu’un caleçon pour seul vêtement.
J’analyse rapidement les pièces déposées sur les cintres. Je choisis alors cette veste et ce pantalon de couleur ocre rouge qui peut-être se marieront avec la pâleur de l’épiderme et les cheveux bruns. En dessous, une chemise ni blanche, ni beige, mais une sorte de savant mélange entre les deux. Je la passe dans le pantalon, la laissant entrouverte en haut et laissant la veste également ouverte. Comme en Italie. Seuls nos pères s’embêtaient à fermer les cols, jusqu’à rajouter une cravate.
Moi, je déteste que l’on me serre le cou.
J’ai besoin de respirer.
Je prends un pas de recul sur ma personne et m’observe.
Il ne manquerait plus que vingt degrés de plus, la fine pellicule de sueur accrochée au front, les mèches capillaires rendues huileuse, le regard fuyant et on s’y serait cru.
Comme si nous n’étions jamais partis.
Je me retourne alors vers le rideau que j’ouvre en grand, dans un grand vacarme, comme pour crier, j’ai terminé !
- J’ai été un peu lent à me changer, je crois que j’étais tout absorbé par ma personne.
Je glousse alors en souriant, l’œil malicieux, hâtif de connaître son avis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
Invité


MessageSujet: Re: GAMES FOR GIRLS (ECHO)   Mer 4 Jan - 17:53

echo, elle le laisse tranquille, le laisse s'habiller. c'est dur, pourtant, de s'éloigner. parce qu'il est plutôt beau, plutôt sensuel. chat soleil qui danse dans le magasin. il vient d'un pays de chaleur, il en dégage, ses rayons qui brûlent, qui brillent.
elle s'en va, elle retourne à son travail. elle plie, range. aide une dame qui vient chercher quelque chose. ça va vite, tout va vite, c'est tout simple. elle revient qu'après, quand elle entend un bruit, un bruit fort, familier.
le rideau qui s'écarte. le show commence.
elle prend une seconde avant de se tourner, de s'approcher et sourit en le découvrant. il est beau, ça lui va bien. ça le couvre, l'habille, le perfectionne. elle aime bien ce qu'il a choisit. il sait mélanger. et il a l'air fier, il a l'air bien. le pouvoir des vêtements, encore. quand on se sent beau, on se sent bien. elle aime bien la lueur dans ses yeux, ses lèvres qui s'incurve, la douceur de ses gloussements. il brille, le soleil, aujourd'hui.
et il le sait, il s'aime. elle est fière.
ça se comprend, comme réaction ! qu'elle glousse à son tour. il attire le regard dans sa tenue, dans son beau costume.
elle s'approche, lève les mains, lisse le col, descend les mains pour soigner la veste, hoche la tête, satisfaite.
j'adore. elle recule pour le regarder comme il faut. et puis croise de nouveau ses yeux et sourit.
tu veux essayer autre chose ? une autre couleur, peut-être ?
elle lui en a donné beaucoup, au cas où, pour qu'il soit sûr. elle veut qu'il ressorte satisfait, très satisfait. qu'il soit heureux de son après-midi. et il est beau, c'est un jeu, c'est une danse. elle aimerait bien le voir défiler. elle se demande comment il marcherait. comment il porterait autre chose. curiosité étrange, mais elle le force pas. l'amour se commande pas.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Gino Salvatici
QUARTIER : OUEST
PRÉNOM : NEPTUNIUM 237
AVATAR : ELIAS
CRÉDITS : SOHA
Messages : 594


MessageSujet: Re: GAMES FOR GIRLS (ECHO)   Mer 4 Jan - 20:10

- Ça se comprend, comme réaction !
Ma poitrine se gonfle alors d’orgueil et je pourrais être comparable à un lion tout fier dans sa savane, marchant d’un pas délicat mais assuré, n’ayant aucun ennemi et toutes les lionnes de la harde à ses griffes puissantes. Elle s’approche alors ses mains lissant le tissu, s’emparant du col pour lui trouver le bon angle. Jamais je n’aurai cru me plaire au jeu de la poupée barbie. Elle est pleine de sourires, ce ne sont pas des sourires vendeurs, mais bien des sourires sincères.
- J’adore. Tu veux essayer autre chose ? Une autre couleur, peut-être ?
Je hoche la tête.
- Je peux. J’ai du temps.
Pas de liens, pas d’obligations, rien, libre comme l’air.
Je recule alors, ne fermant pas entièrement le rideau. Mes mains déshabillent la veste, la chemise et le pantalon avec rapidité – sûrement habituées à ces gestes. Cette pensée me fait sourire. En retirant les couches, je porte un regard sur les pièces disposées devant moi, hésitant un peu. Je choisis alors ce costume trois-pièces noir, classique. La chemise a quelques motifs et une belle broche orne le gilet. Je me considère, moins satisfait.
Je me tourne de nouveau vers la vendeuse.
- L’effet est moindre, ici. Pourquoi tu ne choisirais pas, toi ? Je n’ai pas cette prétention de m’y connaître avec tout ça.
Je commente alors.
J’ai un tas d’autres prétentions, c’est vrai. J’ai de nombreuses matières à me vanter, des faits qui feraient pâlir autrui, jalouser certains.
Je commence prendre à goût le jeu de l’habille/déshabillage. Peut-être parce que de plaisant dans ce jeu, il y a les mains de la vendeuse qui palpent la chair à travers les tissus épais.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
Invité


MessageSujet: Re: GAMES FOR GIRLS (ECHO)   Mer 4 Jan - 23:21

il peut, il a du temps. ça la fait sourire.
il est prêt à rester un peu, à jouer le jeu. à s'amuser avec elle. ils jouent le même jeu, un jeu doux, presque innocent. elle lui rentre pas dedans, elle caresse le col, elle joue des doigts, pianiste improvisée qui s'amuse du bout des ongles.
cette fois, elle s'éloigne pas vraiment. elle reste un peu près de la cabine, elle surveille la porte mais attend que sa poupée du jour se décide à ressortir. elle est curieuse de savoir ce qu'il tentera après, ce qui le tentera maintenant. elle en est presque à tirer le rideau pour le regarder. mais la surprise est plus agréable, la surprise est bonne quand il ressort. moins convaincu - toujours beau. elle voit ce qui le gêne, elle voit ce qui le dérange. elle voit que le soleil brille moins dans ses yeux plein d'or. elle tend la main, effleure le tissu sombre qui le couvre.
il n'est plus nostalgie, il est deuil du passé. elle n'aime pas.
alors elle acquiesce. je suis d'accord, il est moins beau. il te rend moins beau. c'est pas lui, le doux, le soleil qui l'est moins, c'est le costume qui le couvre, carnaval de la souffrance.
elle sourit, pose les mains sur son torse et fait lentement glisser la veste de ses épaules, la remettant sur son cintre. elle le libère du reste, laissant le pantalon et la chemise, cherchant pas à s'éloigner. tendant la main pour prendre une autres vestes aux couleurs discrètes, aux reflets doux, coucher de soleil entre les mailles, qui illumine sans faire fondre la rétine.
la veste devant elle, elle sourit, lui propose l'ouverture comme un vrai tailleur. tu la mets ? la mettant sur ses épaules, en lisse le haut, offre leur reflet au miroir, elle cachée dans son dos, la tête qui pousse sur le côté. elle est plus douce. le noir est froid. elle hausse les épaules, croise son regard dans la glace. tu es trop chaud pour du noir.
elle parle, elle s'envole. parle beaucoup. mais elle veut lui faire comprendre. essaie de lui faire comprendre. sans trouver les bons mots.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Gino Salvatici
QUARTIER : OUEST
PRÉNOM : NEPTUNIUM 237
AVATAR : ELIAS
CRÉDITS : SOHA
Messages : 594


MessageSujet: Re: GAMES FOR GIRLS (ECHO)   Jeu 5 Jan - 16:26

- Je suis d’accord, il est moins beau. Il te rend moins beau.
Les paumes de la vendeuse connaissent leur métier, et quel métier ! Elles s’emparent de mon buste pour faire glisser l’épais tissu et l’inviter à rejoindre le mur. Le gilet s’en va à son tour, avec l’étoffe épaisse. Déjà mes épaules sont moins lourdes et il me semble préférer cet habit là. Cet habit a le goût de la fin de journée, arrosée d’un peu d’alcool, la chaleur du climat et de la boisson forçant à retirer ce qui alourdit les bras et le dos, ce qui serre la poitrine, enferme le cœur dans un étau de boutons fragile.
La vendeuse reste là, ayant simplement à tendre le bras pour chercher ce qui lui faut, dans mon dos.
J’ai les sourcils qui se haussent de surprise.
Je crois que c’est bien la première fois que je laisse une femme s’emparer de ma personne, lui laissant carte blanche, permettant d’enlever des vêtements et d’en rajouter sans trop contester. Elle prend alors un autre tissu et déjà les couleurs ont quelque chose de familier.
On y plongerait le visage comme dans le vêtement de l’être aimé.
Je l’enfile alors.
Plus légère, oui, c’est mieux.
Elle fait pivoter mon corps, vers le miroir dans la cabine.
- Elle est plus douce. Le noir est froid.
Le miroir renvoie notre reflet à tous les deux. Moi prenant toute la place, ayant presque l’air d’un père italien, les rides, le soleil et les kilos en moins. Je passe mes paumes sur mon torse, de la poitrine jusqu’au nombril, lissant la chemise puis les bords de la veste.
Nous nous regardons dans notre reflet.
- Tu es trop chaud pour du noir.
J’esquisse un sourire, forme un rire à demi-soufflé par les narines.
Je passe alors mon bras autour de la taille de la vendeuse, pour l’emmener contre mon flanc, lui faisant un peu de place, laissant entrevoir nos deux êtres dans la glace.
- Je pense qu’il te faudrait une robe blanche, quelque chose qui t’irait jusqu’aux pieds. Le soleil traverserait le tissu, comme ça …
Comme ça, comme ma paume qui s’échoue sur la hanche avant de retomber le long de mon corps.
Le soleil laisserait apparaître la courbure des seins, la cambrure du dos, la jambe à peine voilée. Elle a la peau dorée, suffisamment dorée pour porter du blanc. Quand je regarde notre reflet je vois deux jeunes mariés dont l’union a été calculée des années plus tôt. Deux jeunes mariés qui ne savent rien de l’autre, seulement que l’un possèdera l’autre à la nuit tombée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
Invité


MessageSujet: Re: GAMES FOR GIRLS (ECHO)   Jeu 5 Jan - 19:39

il a l'air surpris, mais il laisse faire. echo, elle réfléchit pas, elle se dit pas qu'elle devrait pas. toucher les gens, les apprivoiser. elle aime les contacts. ça se perd, de nos jours. le contact simple, le contact léger, la douceur de dix doigts qui s'égarent sur un bout de tissu.
elle lui sourit, le rassure du regard, change le noir en couleur, remet de la chaleur dans sa tenue, dans ses yeux crépuscule. l'aurore pointe et elle hoche la tête.
le miroir les dévisage, les jauge, approuve d'un regard entendu.
elle se retrouve attiré, se plaint pas. son bras contre sa taille est chaud, sa chaleur brûle, doucement. comme une couverture en hiver, un chocolat fumant sous la neige. elle pose la main sur le torse, sur la chemise, tripote un bouton tordu. le libère pas après. elle regarde le miroir. corps emmêlés, brièvement liés, brièvement cousus. elle a son t-shirt, celui avec le logo d'un vieux groupe. le short déchiré, les baskets. les cheveux attachés trop vite, un crayon pour les retenir.
elle est pas belle, pas comme lui. pas comme ses cheveux bruns à l'air si doux, ses grands yeux et ses beaux habits. ils forment un drôle de duo, un duo de comiques. hors du temps.
le prince et la rockeuse.
elle sourit quand même en l'entendant, imagine. imagine le reflet. s'imagine les cheveux ondulants, la robe parfaite. elle pourrait. elle rit doucement. pas de rire nerveux, pas de rire moqueur, un rire léger. un rire qui imagine, un rire qui trouve ça beau. un rire qui soupire avec le sourire aux lèvres devant une belle image.
il la touche, elle frissonne. c'est plus fort qu'elle. elle acquiesce, tout doucement. elle veut pas rompre la magie. elle est déjà trop rare.
elle sourit à la glace. se tourne vers lui, se mettant devant. elle doit lever un peu les yeux pour croiser les siens. elle sait pas quoi dire. c'est pas une princesse, echo. mais elle aime l'idée que si elle devait l'être, son prince soit le soleil.
elle effleure la veste et hoche la tête.
là, tu es très beau. tu devrais la prendre.
la veste, juste la veste. pas l'image, pas une robe blanche, pas echo. juste la veste, la veste aux couleurs chaudes qui lui rend son pays.
elle lâche pas ses yeux, elle peut pas.
elle est bien.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Gino Salvatici
QUARTIER : OUEST
PRÉNOM : NEPTUNIUM 237
AVATAR : ELIAS
CRÉDITS : SOHA
Messages : 594


MessageSujet: Re: GAMES FOR GIRLS (ECHO)   Jeu 5 Jan - 21:27

Je ne suis pas doué pour les rêves, pour les histoires, pour l’imagination. Rien de tout ça. Moi j’ai plutôt les deux pieds fermement plantés dans la terre ferme, presqu’impossibles à déloger. Là, il m’a fallu des sacs et des sacs d’imagination pour pouvoir percevoir la vendeuse avec une robe blanche et le soleil qui passerait à travers. Autant de sacs qu’il faut pour faire une plage artificielle. C’est vrai qu’à la voir elle n’a rien d’une princesse italienne. Elle est habillée comme une gamine des temps modernes, pas comme l’égérie d’un parfum. L’image la fait rire, elle n’y croit pas, c’est certain. À vrai dire je n’y crois pas beaucoup non plus, à moins d’un énorme coup de pouce du destin, il y a peu de chance qu’elle se retrouve aux prises d’un riche jeune homme italien lors d’une union forcée, sinon arrangée.
Mon père rirait à me voir, là.
Il dirait que je joue les modèles de carte postale, à vendre du rêve aux étrangers ou plutôt à l’étranger. Il dirait en claquant mon dos que c’est bien comme ça qu’il a élevé son fils. Il n’a pas tort. Ce que je vois chez cette vendeuse c’est simplement le potentiel d’un partage, un échange serait plus correct, des chairs, des visages, des corps tendus, arc-boutés.
Elle se place devant moi, mue par son assurance de nouvelle princesse.
- Là, tu es très beau. Tu devrais la prendre.
Ses yeux croisent les miens. L’échange est infini, suspension temporelle. Je regarde aussi, visage grave, teinté de sérieux. Je réfléchis et je me demande ce qui pourrait lui faire plaisir, là, maintenant. Je me dis que dans toute sa grisaille, cette pluie, cette boutique miteuse, il faudrait bien qu’elle se souvienne d’une journée. Le jour où un italien expatrié s’est amené là sans grand espoir, le soleil dans la poitrine, la chaleur dans la voix, faisant son beau avec des pièces ne valant pas grand-chose. Le jour où il a donné un peu de poussière de rêve, un truc un peu céleste selon quelques fous, de quoi lui faire penser le beau, le meilleur.
Ma bouche vient faire éclore un baiser chaud et humide sur son cou. Je la laisse reposer là quelques secondes, le temps de m’imprégner de son parfum, de laisser les mèches rebelles de ses cheveux venir chatouiller mon front et la pointe du nez. Et parce que l’espace entre le lobe et la clavicule est un endroit superbe, plein de reliefs, d’odeurs et de couleurs, et qu’y plonger mon visage, c’est nous faire plaisir à tous les deux.
Rejeton d’Épicure.
Je quitte l’épiderme de ma nouvelle amie.
Reprends mes airs de prince.
- J’achète la veste.
Je dis simplement, avec un sourire.
L’air de rien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
Invité


MessageSujet: Re: GAMES FOR GIRLS (ECHO)   Jeu 5 Jan - 23:30

les yeux qui se croisent, se perdent, se mêlent, s'abandonnent, s'aiment un peu, se jaugent. elle sourit, dans le monde de ses yeux, dans les couleurs de son monde à lui, dans son soleil, dans sa chaleur, dans les étoiles qui y brillent. nostalgie, douce nostalgie qu'elle aime contempler.
il a l'air de penser. de nouveau, elle le pousse pas. elle lui demande pas, elle le fait pas revenir sur terre. elles sont belles les étoiles de ses rêves quand ses yeux se voilent, quand il pense, quand il divague. et elle suit le chemin, admirant les prunelles ambrées en attendant qu'il la voit de nouveau. elle demande rien, echo.
mais elle se plaint sûrement pas de recevoir.
elle a un sourire. son menton bouge un peu, sa tête se penche dans l'autre sens, très légèrement, elle le laisse faire. il est doux. ses lèvres la touchent, satin rosé qui la fait frissonner. léger tressautement de son épiderme.
il y reste, elle savoure. il est proche, elle a une main sur sa veste, elle sent son odeur, elle sent le coeur battre sous le tissu, de loin, comme un courant d'air lointain, de l'autre côté de l'océan.
puis il recule. il sourit. elle le regarde, a envie de caresser sa joue, se retient. elle aimerait le remercier pour ça. pour le cadeau, la douceur, ses lèvres qui ont animer sa peau.
elle sait qu'elle rougit un peu.
elle hoche la tête à sa phrase. c'est bien. elle recule pas. elle arrive pas à reculer. il est chaud.
tu prends la première aussi ?
puis, il faut. elle recule un petit peu, un demi-pas en arrière.
il fait froid, plus loin. elle sourit et va vers la cabine pour récupérer les vêtements. pleine de questions, pleine d'envie, pleine de doutes. moment dans une bulle qu'elle refuse de percer. elle préfère se souvenir de tout. savourer tant que tout est encore là. tant qu'il est encore là.
elle effleure son cou sans même y faire attention, l'esprit ailleurs, une seconde. une bulle, petite bulle. elle se tourne vers lui de nouveau, sourit et prend la noire, allant la ranger, revenant. le laissant redevenir lui, remettre ses vêtements.
ne se gênant pas de le croiser sous une autre forme. le monde a une couleur différente aujourd'hui.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Gino Salvatici
QUARTIER : OUEST
PRÉNOM : NEPTUNIUM 237
AVATAR : ELIAS
CRÉDITS : SOHA
Messages : 594


MessageSujet: Re: GAMES FOR GIRLS (ECHO)   Ven 6 Jan - 14:33

L’air de rien, comme s’il ne s’était rien passé. Comme si jamais ma bouche était venue se lover là, sur l’épiderme parfumé. Pourtant elle n’oubliera pas. Elle n’oubliera pas et toute la journée elle portera deux doigts sur son cou, là, le majeur et l’index, en se rappelant la brûlure laissée par le soleil, qui démange, qui dérange et pourtant chaude sous les doigts. Elle se rappellera car cela lui fera comme un picotement continuel, pour lui rappeler qu’il s’est passé quelque chose, un peu plus tôt.
Dans quelques jours, elle aura oublié.
Cicatrisé, avalé par les pores de la peau. Soigné.
Sa joue se pare d’un rouge tout à fait naturel.
- C’est bien. Tu prends la première aussi ?
La phrase, tout à fait naturelle, semble lui redonner l’aplomb nécessaire pour faire un pas en arrière et ainsi reprendre ses esprits et retrouver ce qu’elle est.
- Les deux, oui.
En passant je sens des traces d’elle dans mon cou – et un frisson court le long de mon échine, furtif mais sensible.
Je défais mes habits de scène, retrouvant alors la presque nudité, ô combien naturelle, sans artifice cette fois. Je replace mes éléments de costume sur leurs cintres, retrouvant ensuite ma chemise, mon pantalon, mon manteau et mes chaussures. Je remets de l’ordre dans l’océan de mes cheveux et je sors de la cabine, les vêtements sous le bras, me dirigeant immédiatement vers la caisse. C’est la fin du rêve pour elle, des illusions, des promesses. C’est la fin de la scène pour moi, j’ai retrouvé mes habits qui ont moins de force et moins de choses à dire.
Je tends les vêtements avec ma carte bancaire, dessus on peut y lire mon nom
GIORGIO SALVATICI
- Je recommanderai la boutique.
Je dis alors. Mensonge – ou pas.
Peut-être bien que ma mère se plairait à se faire choyer et habiller ici, cela vaincrait sans doute son ennui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: GAMES FOR GIRLS (ECHO)   

Revenir en haut Aller en bas
 
GAMES FOR GIRLS (ECHO)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Equestria Girls : Friendship Games
» aerographie/ pistolet games test
» Mantic Games
» [MNF Shushu/Lishe] Glamour Girls ~ p.5
» "Funny Games US" : ça passe et ça casse !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LA PART DES NUAGES :: MOONDANCE :: histoires-
Sauter vers: