AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 LA PART DES NUAGES

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
Killorick
Admin
Messages : 66


MessageSujet: LA PART DES NUAGES   Lun 26 Déc - 17:02

la part des nuages

Thomas Vinau a écrit:
J’ai eu peur. J’avais peur de grandir. Peur de devenir comme tout le monde. Peur d’accepter cette drôle de farce. Peur de passer à côté. Peur de la médiocrité. Et puis j’ai un peu voyagé. J’ai eu deux trois amis. J’ai lu deux trois livres. J’ai rencontré deux trois femmes. Je me suis dis que ça valait la peine. De jouer le jeu. D’accepter la farce. Alors je m’y suis mis. J’ai trouvé une place. J’y ai fait mon trou. J’ai aimé quelqu’un. J’ai eu un fils. Alors j’ai eu peur pour lui. Peur de demain. Peur de la mort.

Je regarde autour de moi et je contemple ceux qui vivent.
Il y a ce couple dans l’immeuble d’en face. Ils s’engueulent tous les soirs, quand l’alcool délie leurs langues et qu’ils se répètent ces mêmes insanités, qu'ils cherchent à savoir qui d’entre eux est le plus pourri. Ce même couple qui le lendemain matin se dira au revoir avec un baiser hypocrite déposé sur les lèvres de l’autre.
Il y a ce gars dans le parc qui doit avoir mon âge. Le ciel est comme tombé dans ses yeux et il promène ses chiens, il fait des kilomètres avec. J’imagine qu’il marche beaucoup parce que ses semelles sont toutes usées. Mes parents disent que c’est sûrement un clochard et ça me fait de la peine – j’en connais d’autres qui mériteraient plus que lui d’être à la rue.
Il y a ce vieux pêcheur qui nous parle toujours de sa femme qui est partie (j’aime imaginer qu’elle nage dans les yeux du garçon aux chiens). Il nous raconte les mêmes histoires avec beaucoup de tendresse et des larmes pleines de sel au bord des paupières. Alors moi je me demande comment on fait pour aimer quelqu’un comme ça pour l’éternité quand ce quelqu’un s’en va pour toujours.
Il y a cette bande de gamins insupportables, sur lesquels on n’arrête jamais de râler mais qui n’écoutent rien parce qu’ils débordent d’insouciance et de joie et je commence à croire que le bonheur rend sourd, qu’il éteint tous les sens pour prendre toute la place.
Il y a tous ces portraits, ces gens, ces visages, cette mosaïque d’humains qui gravitent autour de moi comme je gravite autour d’eux.
Ensemble on forme une drôle de machine, un peu chaotique, qui tombe souvent en panne. Puis il arrive qu’on soit plusieurs paumes posées au même endroit, pour la réparer, lui redonner un peu d’élan et lui montrer qu’elle peut avancer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lapartdesnuages.forumactif.com
 
LA PART DES NUAGES
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Kolwezi, la part de la légion
» Papiers pour faire-part.
» kit ou template pour faire part mariage
» Pourquoi Aizen veut les pouvoirs d'inoue(a part pour soigné)
» GROSSE ERREUR de ma part ! HELP me plz ! :(

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LA PART DES NUAGES :: INHALE IN :: everybody has to follow the rules-
Sauter vers: