AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Être et lune (Erèbe)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
Olly Wolfhard
QUARTIER : sud
ACTIVITÉ : lycéen (parfois) et pêcheur
AVATAR : Jaco Van Den Hoven
CRÉDITS : Alas
Messages : 245


MessageSujet: Être et lune (Erèbe)   Lun 30 Jan - 19:01

Y a la lune.
Là, si haut dans le ciel. Là, qui éclaire le ciel.
Le monde.
Y a la lune.

Et toi, toi, tu marches doucement sur cette plage.
Ombre dans la nuit, tu te faufiles silencieusement. Alors que tes orteils glissent dans l’eau. Alors que les remous des vagues frappent tes chevilles. T’as comme l’impression d’être libre. T’as comme l’impression d’être toi.

Toi avec le rouge sur tes lèvres.
Toi avec ta robe sur le corps.
Oui, cette robe si fine, presque transparente. Si blanche. On dirait la Dame Blanche. T’as l’impression d’enfin respirer. T’as l’impression d’enfin être libre. Sourire sur les lèvres rouges. Rires dans ta gorge si fine. Tu glisses dans l’eau, t’éclabousses, rendant le tissu blanc humide. Transparent, réellement.
Olly, et ton corps trop nu sous le fin tissu.

Y a la lune.
Là, si haut dans le ciel. Là, qui éclaire le monde.

Rire dans ta gorge.
Ton corps tournois, pétille.
Tu es seul. Tu es libre.
Oui, tellement.
Rire cristallin, Olly.
T’as le cœur qui bat si vite.
T’as le cœur qui se sent si libre.

C’est pas la première fois. Non.
Que tu t’aventures là, sur la plage.
Là, dans la nuit presque noire, presque blanche.
Parce que y a que là. Oui.
Y a que là que t’as l’impression d’être toi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Érèbe Noor
QUARTIER : L'EST
ACTIVITÉ : COUDRE DES TAPISSERIES
PRÉNOM : HYA/PAULINE
AVATAR : ERIN
CRÉDITS : PECULIAR SOLDAT
Messages : 77


MessageSujet: Re: Être et lune (Erèbe)   Mar 31 Jan - 8:15

on voudrait que la nuit ne s'achève pas, comme quand on voit que c'est bientôt la fin du livre mais qu'il reste encore des pages, comme si les étoiles étaient ces mots qui ferment le chapitre. insolents petits astres. le roulement méticuleux de l'écume contre les dessins des grains apaise et vient réconforter mes oreilles meurtries par les regrets familiaux. pardon, maman, pardon, soeurette. pardon. je trouve la lune bien basse sur l'étendue salée. elle est d'un jaune maladif qui n'éclaire guère. tout est maussade depuis un certain temps, je n'y vois plus les belles couleurs que je remarquais autrefois, se sont-elles éclispées ? je ne voudrais pas... elle sont si importantes, si vives. elles apportent une lueur chaleureuse et réconfortante à ce monde si peu ouvert. j'entends un rire. je ne peux distinguer s'il est féminin ou masculin, mais il provient de la mer. je vois une silhouette peu drapée dans les vagues. elle sourit et fait face à la lune. étrange créature pleine de beauté. je remarque le rouge de ses lèvres. les bleus sur son dos. la courbe élégante de sa nuque. sa manière de vivre à l'état sauvage dans le liquide. je m'imprègne de cette image. je m'approche. je n'ose pas. c'est une enveloppe de femme sur un corps d'homme. je m'effraie. il ne m'a pas encore vu. se pourrait-il qu'il soit.. qu'il soit comme moi ? je rentre dans l'eau. plus nous nous rapprochons, plus j'ai le sentiment de danser un ballet mystérieux. une danse interdite. un pas de deux imprévu. et c'est un délice. douce âme égarée, que fais-tu ici ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Olly Wolfhard
QUARTIER : sud
ACTIVITÉ : lycéen (parfois) et pêcheur
AVATAR : Jaco Van Den Hoven
CRÉDITS : Alas
Messages : 245


MessageSujet: Re: Être et lune (Erèbe)   Mar 31 Jan - 18:29

Un sursaut.
Un rougissement violent.
Tu ne t’attendais pas. Ça non. À croiser quelqu’un. Voir quelqu’un. Ça n’est jamais arrivé. Non, jamais. Alors, tu te sentais en sécurité. Complétement. Tu pensais, vraiment, que jamais personne ne viendrait là. Dans la nuit noire. Noire éclairée par la lune. Non. Tu n’aurais pas cru. Et pourtant. Il est là devant toi. Et pourtant, y a un garçon qui te fait fasse. T’as l’impression. Que le monde s’écroule. L’impression que tout va aller mal. Parce qu’il te voit.

Tu rougis, si fort.
Tu bégayes, si fort.
Tu as peur. Peur qu’il dise quelque chose. Peur qu’il se moque. Oui, qu’il se moque du rouge et de la robe blanche. Qu’il se moque. Olly. T’as l’impression d’être nu devant lui. Tellement. Habillé là, seulement vêtu de cette robe. Fin tissu presque translucide. Posé là, sur tes épaules. Sur ton corps trop nu. Sur ton corps trop secret. T’as envie de courir. Si vite. Si loin. Mais, il a ce drôle de regard. Mais, y a une étoile dans son regard. Et, ça te fait rester là. Droit devant lui. L’eau des vagues creusant tes genoux. Il parle si doux. Si beau. Et, tu sais pas pourquoi Olly. Non, tu sais pas. Mais, y a ton sourire qui éclaire ton visage.

Y a le sourire qui grandit là, sur tes lèvres.
Si grand, si fort. Qu’il pourrait éblouir.
T’en fais pas souvent, des comme ça. Non. Mais, lui. Lui, il te donne envie de sourire. De rire aussi fort que lorsque tu tournoyais sur toi-même. Oui. Tes dents glissent sur tes lèvres, tu les mordilles. Te tortilles. Parce que, t’es quand même gêné, vraiment. Parce que t’as quand même l’impression d’être si nu… « Je joue avec la nuit. » Tu t’approches, penches la tête, le regardes comme un petit animal. Il est beau. « Et toi ? Tu te promènes ? » Tu sais pas si tu as raison. De faire confiance ? De l’aborder ? Non. Tu sais pas.

Mais, y a cette petite étoile.
Là, dans son regard.
Alors, tu tentes Olly.
Au pire…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Érèbe Noor
QUARTIER : L'EST
ACTIVITÉ : COUDRE DES TAPISSERIES
PRÉNOM : HYA/PAULINE
AVATAR : ERIN
CRÉDITS : PECULIAR SOLDAT
Messages : 77


MessageSujet: Re: Être et lune (Erèbe)   Mar 31 Jan - 20:07

je crois que moi non plus, je ne m'attendais pas à une telle rencontre insolite au bord de la plage. la découverte d'un gars comme moi, un petit jeune homme qui a les mêmes rêves. je ne sais pas si j'ai le droit de lui poser une question, lui demander s'il est comme moi... les reflets de la lune se déposent sur son corps. mes yeux glissent le long de celui-ci, et c'est étrange, je ne ressens aucune gène. combien de fois ai-je voulu faire de même, et combien de fois m'a-t-on corrigé ? je suis un défaut, un petit engrenage qui depuis toujours, a cessé de fonctionner. je suis soulagé, pris d'une joie incorrectible. je ne sais pas si ça se dit. pas grave. je m'avance encore, presque à le toucher. la mer salée nous arrive à la taille. je ne dis rien, je ne réponds pas à sa question, mais je sais qu'il a vu ce pétillement dans mes yeux. je sais que son sourire est déjà un cadeau merveilleux à mon égard. que je lui ai tiré des lèvres. est-ce que... je chuchote, je regarde autour de nous. personne. la plage est vide comme une bouteille d'ivrogne. j'ai peur de n'avoir pas pouvoir, de ne pas vouloir poser la question fatale, celle qui va faire basculer le monde que j'ai toujours connu. je voudrais rester dans les normes, celles que l'ont m'a toujours imposées, avec tact et froideur. mais il y a cette silhouette qui se révèle devant moi, qui a allumé une pièce d'interdits. alors, parce que je ne peux plus résister, poussé par le bruit de la houle, je me penche vers lui et dans un soupir, j'exale est-ce que toi aussi, tu rêves d'être une fille ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Olly Wolfhard
QUARTIER : sud
ACTIVITÉ : lycéen (parfois) et pêcheur
AVATAR : Jaco Van Den Hoven
CRÉDITS : Alas
Messages : 245


MessageSujet: Re: Être et lune (Erèbe)   Mer 1 Fév - 7:49

Tu pensais pas. Non.
Qu’il viendrait s’approcher encore plus. Que son corps serait si prêt de toi. Au point de pouvoir le toucher en tendant la main. Non. Tu ne pensais pas. Parce que pour toi. Il aurait dû fuir. Ne pas parler. Juste te regarder bizarrement. De travers. Comme ton père. Parce que c’est bizarre ce soir. Oui, vraiment. Mais non. Non, lui, il est encore là, avec toi. Dans l’eau. Son pantalon trempé. Est-il fou ? Aussi fou que toi ?

Sourire sur ton visage.
Tu fixes le beau garçon. Et, t’as vraiment l’impression qu’il est, lui aussi, bizarre. Comment, tu sais pas encore. Non. Non, parce que tu le connais pas lui. Oh peut-être l’aurais-tu déjà croisé. Tu sais, au détour d’un trottoir. Toi en jean, lui en jean. Pas de quoi se reconnaître vraiment. Non. Mais, il murmure, encore. Si prêt. Encore. Peut-être même un peu trop. Parce que y a son souffle qui glisse, là, dans ton cou. Frisson violent. Tu sursautes un peu. Le regard grand ouvert. Quoi ? Tu comprends pas trop. Non, tu veux pas comprendre. Parce que tu n’aurais pas cru. Jamais. Rencontrer quelqu’un comme toi ? Mais, est-ce ton rêve ? D’être une fille ?

Rougissement violemment, tu le fixes. Tu frissonnes.
A ne plus danser, le froid vient manger la peau fine de ton corps. Si peu couvert. Alors, doucement, tu croises les bras. Peut-être aussi pour te protéger. Pour te sentir en sécurité. Parce que même si tu le montres pas. T’as peur. Un peu. Des mots qu’il dit. Des étoiles dans ses yeux. Tourner le regard, fixer les étoiles du ciel et revenir le regarder lui. « Je…tu… » Bégaiements. Mon Dieu. Tu ne sais pas quoi dire. Jamais. Tu n’aurais cru une scène pareille.

« Je, je sais pas trop. Je…c’est beau non ? » Tu pointes le rouge à tes lèvres. Tu pointes la robe à bretelles. « Et puis…je suis bien comme ça. » Murmure, si doux. Qui se perd là, dans la nuit trop belle. Murmure. Parce que tu as honte. Vraiment. Parce que père, t’as fait comprendre le mal que c’est. Mais, le garçon rêve comme toi ? Le garçon fait comme toi ? Honte de vivre. Honte d’être.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Érèbe Noor
QUARTIER : L'EST
ACTIVITÉ : COUDRE DES TAPISSERIES
PRÉNOM : HYA/PAULINE
AVATAR : ERIN
CRÉDITS : PECULIAR SOLDAT
Messages : 77


MessageSujet: Re: Être et lune (Erèbe)   Mer 1 Fév - 9:42

il a l'air troublé, je crois commettre une erreur. pourtant, le sentiment d'avoir su dénicher son secret me conforte dans l'idée ou nous serions deux. mais j'ai marché sur son jardin secret. j'ai piétiné les fleurs qu'il avait cultivé. celles qui comme pour moi sans doute, restaient inaccessibles. je veux plonger sous l'eau, sentir le froid mordre et disparaître au plus profond. dans les abysses. mais je reste en face de lui, et il rougit. dans la pâle clareté de la lune, ça ne se voit presque pas. pardonne moi, je n'aurais pas dû... je ne sais pas. je ferme les yeux mais je me sens trop au bord du gouffre. je me sens trop dans le délit. j'ai peur d'entendre la voix de ma mère qui me crie du haut de la falaise qu'il faut que je rentre. je le regarde de nouveau, ce garçon qui est là. des mots qui proviennent de sa voix me fascinent. est-ce vrai ? est-ce quil confirme mes espoirs ? oui, c'est ce que j'ai vu de plus beau depuis bien longtemps... je suis les fines bretelles de la robe. il a raison, de faire ça. pourquoi est-ce qu'il peut se permettre de faire ça ? il continue de parler. il se sent bien. je ne peux pas... je ne peux pas faire ça, moi... les larmes veulent couler sur mes joues. et elles y parviennent, jusqu'à ce que je remarque qu'il a froid. allons marcher sur la plage...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Olly Wolfhard
QUARTIER : sud
ACTIVITÉ : lycéen (parfois) et pêcheur
AVATAR : Jaco Van Den Hoven
CRÉDITS : Alas
Messages : 245


MessageSujet: Re: Être et lune (Erèbe)   Mer 1 Fév - 21:46

Il a l’air perdu. Lui aussi.
Avec ses excuses. Avec ses mots incertains.
Alors, tu le fixes, doucement.
Le regardes et lui souris.
Toi et tes bras serrés contre toi. Parce que, y a toujours cette brise fraiche qui fait frissonner ta peau. Y a toujours cette intimité, qui t’étonne et dont t’as peur. Peur de vraiment franchir le pas. Celui de vouloir savoir. Vouloir connaitre. Pourtant, t’as l’impression qu’il a tout. Pour que tu l’apprécies. Vraiment. Lui et ses mots. Que tu ne comprends pas, qui te font froncer les sourcils, et même rougir. Rougir du beau, du compliment ? Froncer du pas, pourquoi ne pourrait-il pas ? Toi non plus. Tu ne peux pas. Et pourtant. Pourtant, parfois, tu arrives à t’enfuir. Tu arrives à te faufiler là, comme ce soir. Pour pouvoir enfin être. Pour pouvoir te sentir libre, vivant. « Moi non plus, je ne peux pas. »

Et tu vois les larmes. Et, y a ton cœur qui se serre de trop. Non non. Ne pas pleurer. Non non. T’approcher, lui sourire. Un doigt glisse-là, pour essuyer l’eau. La larme trop fine. « Moi non plus, je n’ai pas le droit. » Oui, pas le droit de porter le rouge, de porter la robe. Mais, ça fait tellement de bien. Lui sourire, encore. Et, sursauter.

Sortir de l’eau. Oui, oui ce serait bien.
Mais, tu te rends compte de quelle tenue tu portes. Impossible. Tu as tellement l’impression d’être nu, Olly. Alors, aller là, sur la plage. C’est impossible. Mais, l’eau est fraiche, l’air est frais. Alors… Tu te mordilles la lèvre et te recules un peu. « Mhmm, oui, bonne idée ». S’éloigner et quitter l’eau. Toi et tes longues jambes nues. Toi et ta robe trempée. Elle qui t’arrive au-dessus des genoux, elle qui colle ton corps. Un peu trop. Tu n’aurais pas dû. Non, aller dans l’eau. Mais, tu n’aurais pas cru. Non, croiser quelqu’un. Quelqu’un de comme ça. Te retourner. Là, presque déjà sur la plage, sourire doux sur le visage. Y a la lune qui t’éclaire, et tu pourrais sembler à un fantôme, si beau. « Dis. Elle est belle la lune ce soir unh ? » Rire cristallin qui glisse là sur tes lèvres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Érèbe Noor
QUARTIER : L'EST
ACTIVITÉ : COUDRE DES TAPISSERIES
PRÉNOM : HYA/PAULINE
AVATAR : ERIN
CRÉDITS : PECULIAR SOLDAT
Messages : 77


MessageSujet: Re: Être et lune (Erèbe)   Ven 3 Fév - 7:14

son doigt sur ma joue, nos yeux qui osent se croiser. et ses avoeux, un peu plus tôt, avec ses milles sous-entendus et ses non-dits par paquet. lui non plus, il ne peut pas. l'impression de n'être plus seul au monde, à partager ce secret. que c'est bon, bon de se sentir revivre, comme la promesse d'un cadeau interdit ! toujours ses bras croisés sur son corps. j'aurais voulu les délier, lui poser trois fois rien sur les épaules, pour qu'il se sente à l'aise. nous sortons de l'eau. le froid n'est pas aussi mordant que ce que je m'attendais. d'ailleurs, je ne sens plus grand chose, juste une joie victorieuse impénétrable et qui pulse à travers tout mon être. ma vie qui jusque là n'était que des je crois ou des ai-je le droit, elle semble s'écraser contre un mur. à la place la bienveillance des mots du garçon compose une nouvelle partition de liberté. mais prudence. on marche, tous les deux, dans le sillon des grains sablonneux et sous les astres. deux fous dans le clair obscur. des regards, des sourires. un eu trop timides, encore, mais ils font en sorte que l'on s'apprivoise l'un l'autre. je ne le regarde pas trop, car je sais qu'il est encore gêné. ça se voit. je n'aime pas l'idée qu'il pense que je suis un intrus. je voudrais le connaître plus, maintenant, une curiosité enfantine s'est emparée de moi. en réalité, je voudrais placer ma confiance dans les yeux de cette fabuleuse rencontre. à sa question, je remarque qu'il a envie de changer de sujet. mais c'est impossible. ce n'est pas en prenant un air détaché et en riant avec beauté qu'on efface mon avidité. j'ai trop longtemps attendu avant d'avoir quelqu'un qui réponde à mes questions, me regardant dans le blanc des yeux. avant de trouver quelqu'un qui n'éclate pas de rire à mes paroles. il possède tout ce dont j'ai recherché. mais je ne veux pas le vexer. je ne peux pas le perdre. moins que nos rêves. il frissonne toujours. j'ai peine à le voir comme cela. au loin, la voile d'un bateau échoué flotte dans la brise, tandis que nos pieds grattent contre le sol.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Être et lune (Erèbe)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Être et lune (Erèbe)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [1500 pts] L'armée de la Lune noire
» Lune de miel au castle club ?
» Tobi et son plan Oeil de la lune
» La lune et Venus par Courtox 29 et 30 janvier
» Au clair de la lune...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LA PART DES NUAGES :: KILLORICK :: la périphérie :: le bord de mer :: la plage-
Sauter vers: