AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 boom (coox)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité
Invité


MessageSujet: boom (coox)   Jeu 5 Jan - 22:33


onze jours.
onze jours,
que tu ne dors (presque) plus,
que tu ne manges (presque) plus,
que tu ne surfes (presque) plus.
onze jours,
que les journées sont interminables,
que les soirées sont horribles,
que les nuits sont longues.
onze jours,
que tu ne ressens plus rien,
enfin si,
un vide.
on croit que le vide
c'est rien.
mais,
c'est pas rien.
c'est énorme.
ça presse le cerveau,
ça écrabouille le coeur.
ça fait mal,
ça fait trop mal.

au début,
tu croyais que c'était la d,
le lendemain sous d.
tu sais,
ces lendemains,
où tu te sens seule,
où t'es en position foetus dans ton lit,
où t'as envie de pleurer,
où t'as l'impression que ta vie ne sert à rien.
et bah,
ces lendemains,
ils n'ont jamais pris fin.

tous les jours,
c'est de plus en plus dur.
t'as le coeur
tellement lourd.
t'as même pas la force de sortir du lit,
de prendre l'air.
t'as dis à tout le monde que t'étais malade,
et tes parents,
en voyant ta mine,
ils y ont cru,
eux aussi.

et puis,
t'as décidé de sortir.
comme ça,
sans crier gare.
t'as décidé que c'en était trop,
que ça te pourrissait.
tu sais même pas pourquoi tu te sens comme ça.
enfin si,
tu sais sûrement,
mais tu comprends pas.
ça t'est jamais arrivé,
et t'aimes pas ça,
pas du tout,
même.

t'as enfilé une veste,
par dessous un tee shirt trop petit.
t'a mis un pantalon noir,
et tes bottes de pluie.
t'as pas de style,
tu ressembles à rien,
mais tu veux pas faire d'effort,
à quoi bon.

et puis,
tu t'es mise à marcher,
le long de la falaise.
y'a que l'océan,
qui te fait aller mieux.
y'a que les vagues,
qui semblent t'apaiser.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité


MessageSujet: Re: boom (coox)   Dim 8 Jan - 0:18

l'amour
l'amitié
les gens
tu sais depuis toi
j'ai plus l'temps
je calcule plus
je suis fatigué
j'suis trop occupé
j'ai pas l'temps

tu sais depuis toi
j'ai plus l'temps

alors j'ai pas fait gaffe au rayon de soleil qui m'a attrapé
j'ai pas tilté que mon cœur était devenu léger
(que mon cœur était revenu, là, à sa place, au chaud dans ma poitrine)
j'ai pas calculé les signes, ni le retour du cal que j'étais
(avant)
(avant toi, tu sais)

(avant que tu ne me laisses, seul, la poitrine ouverte comme les falaises sur la mer)
(j'ai rien oublié)
j'ai juste pas pris le temps de comprendre, de m'apercevoir
oh non tu sais, depuis que t'es plus là, j'ai plus l'temps.

j'suis une tempête, une tornade,
j'suis un incendie je crois
je renverse tout sur mon passage, je déborde, je prends feu
la mère me vire elle me dit : "pars, pars, tu détruis tout ce que tu touches"
alors j'me casse,
j'prends un truc à fumer et j'vais m'balader
là où y a la mer
là où t'existes pas


j'ai pas l'temps de sentir mon cœur se serrer
c'est une avalanche qui s'effondre sur moi
(elle)

elle est là
(elle)
j'ai l'impression d'avoir sauté dans l'vide
je sais plus où je suis
je sais plus où j'habite
je sais plus

(elle)
elle est dos à moi, elle regarde l'océan
(et moi je ne vois qu'elle)
qu'est-ce qu'il se passe pourquoi mon cœur est si grand ??
j'ai des points d'interrogation qui décollent de mes yeux
qu'est-ce que je fais ?
pourquoi ?
elle ?
je m'entends lancer uneh !
je me sens ridicule
je ne sais plus parler
je cours un peu jusqu'à elle
le vent fouette mes joues rougies
(à cause du froid je crois)
(j'sais plus)
j'ai plus l'temps
et si elle se retournait ?
j'sais plus
j'ai plus de jambes, plus de bras, plus de doigts
je la regarde à peine je crois
j'sais plus tu sais,
j'sais plus tout ça
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité


MessageSujet: Re: boom (coox)   Dim 8 Jan - 18:06


c'est comme si t'étais plus la même,
étrangère,
dans ton propre corps.

c'est la première fois
que tu te sens comme ça.
tu te reconnais pas,
c'est plus toi.
t'as envie que ça s'arrête,
t'as envie que ça s'estompe.
mais non,
c'est de pire en pire.

t'as envie de crier,
de te libérer.
mais face aux vagues,
tes yeux se perdent,
tes yeux s'embrument.
t'as envie de pleurer,
car t'aimes pas ça,
t'as l'impression d'être une faible.

alors tu sers les poings,
fort,
fort.
tu retiens tes larmes,
difficilement.

c'était comme une illusion,
un corps céleste.
tu ne voyais plus que lui,
et t'y croyais fort.
mais en fait,
c'était juste un rêve,
c'est la d
qui t'es montée à la tête.
parce que lui,
tu l'as jamais revu
dans la boite.
ou bien
peut-être,
il s'est juste enfui.
ça voulait sûrement rien dire pour lui,
mais toi,
ça te brule la gorge,
ça te pique les yeux,
ça te creuse le coeur,
c'est horrible.

et puis
un
hey.
comme si ça ne pouvait pas plus mal tomber.
tes potes,
ils savent très bien,
quand t'es là,
qu'il faut pas venir te déranger.
quand tu donnes pas de nouvelle,
c'est normal,
ils le savent,
et il te laissent.
tu reviens toujours.
ça sert à rien de te presser,
à rien de te raisonner,
y'a que toi
et toi seule
qui peut revenir à la raison.

alors t'es agacée,
t'as un mine triste,
que t'arrives même pas à cacher.
t'aimerais faire comme si t'avais rien entendu,
mais on te lâchera pas,
on se rapprochera de toi,
on te relancera un hey,
et pire,
on te touchera peut-être l'épaule,
pour que tu te retournes,
et ça,
non,
pas question.

alors tu tournes la tête,
l-e-n-t-e-m-e-n-t
très
l
e
n
t
e
m
e
n
t.
et puis là,
boom,
boom boom.
t'as cru que ton coeur il allait lâcher,
que t'arriverais même plus à respirer.
tu bouges tes lèvres,
mais aucun son ne sort.
t'es paralysée.


Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité


MessageSujet: Re: boom (coox)   Lun 9 Jan - 22:41

j'm'attendais à tout
j'aurais tout pu supporter
j'suis fort je crois
j'me suis endurci depuis toi
alors j'pense que j'aurais tout pu supporter
sauf ça

elle s'est retournée et a pris avec elle ma raison
mon cœur
tout mon être
elle s'est retournée et dans mon ventre ça a tourné trois fois en entier, comme une machine à laver en essorage, j'ai eu les boyaux détrempés, je te jure
ça m'a pris aux tripes
et ça m'a défoncé
son regard
son regard qui existait tellement
tellement fort
et son visage
plus puissant encore que les vagues qui s'abandonnent sur les ventres ouverts des falaises
elle
et mon cœur qui s'écrase deux-cents mètres plus bas
elle
et mon corps qui vole, qui n'existe plus, qui disparaît

je crois que je me répète
je sais pas
je contrôle rien
eh
j'ai envie de dire (on s'est déjà vus)
mais je dis : rien
j'ai envie de dire (tu étais seule, tu étais la seule, tu es la seule que j'arrive à vois)
mais je dis : rien
j'ai envie de lui hurler (qu'est ce que tu m'as fait putain ?)
mais je dis : rien
j'ai envie de lui chuchoter (pas encore, pas l'amour, je suis épuisé, s'il te plaît, s'il te plaît)
mais je dis : rien

est-ce que j'étais prêt ? je regarde l’océan derrière elle
je lui hurle dans ma tête, je lui gueule dessus "est-ce que j'étais prêt ??"
je regarde de nouveau la fille et je la supplie sans un mot "ne me tue pas encore, pas d'amour, pas si fort" (je sens mon cœur s'emballer, comme le premier jour, comme sur la piste de danse) "qu'est-ce que tu m'as fait ?"
je bégaie
"on se... tu... salut."
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité


MessageSujet: Re: boom (coox)   Lun 9 Jan - 22:55


tu sais pas quoi faire,
tu sais pas quoi dire.

tu vois ses yeux,
les mêmes qui t'ont envoutés.
son regard
est scotché sur ton visage.
tu baisses la tête.
tu te sens honteuse.

honteuse,
parce que tu croyais que tu le reverrai plus.
honteuse,
parce que tu avais déjà abandonné.
honteuse,
parce que tu aurais voulu l'oublier.

tu relèves les yeux,
et tu le vois,
mal à l'aise.
malaise.
il te redit eh.
et là,
ça te fait sourire.

tu souris,
parce que lui aussi
il est mal à l'aise.
tu souris,
parce que lui aussi,
il est comme toi.
tu souris,
parce que lui aussi
il ressent comme toi.

et puis,
quelque chose d'incompréhensible
sort de sa bouche.
et alors là,
t'exploses de rire.
tu ris,
tu te moques pas.
tu ris,
parce qu'il est
wahoo
trop touchant.

il sait pas quoi faire,
il sait pas quoi dire.

- je pensais pas te revoir tu sais.
honnête,
toujours.
tu veux pas lui mentir.
- mais vraiment pas...


Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité


MessageSujet: Re: boom (coox)   Lun 9 Jan - 23:04

quand elle sourit, mon cœur se serre comme s'il avait oublié toutes les blessures qui l'ont, un jour, fait s'arrêter
il se serre comme s'il avait oublié qu'il peut mourir, qu'on peut, en quelques gestes, quelques mots, le détruire
comme s'il avait oublié qu'il n'était qu'une pompe à sang dans un corps terriblement mortel
il se serre comme s'il venait de découvrir la vie, le monde, et surtout
l'amour

quand elle sourit, je perds pied
je perds la raison
je perds tout ce que j'avais un jour, déjà eu,
je suis seul et nouveau, face à elle, face à ce sourire
et je ne connais plus rien - plus rien d'autre que son sourire

je suis faible et nouveau, je suis petit et ridicule, et quand elle rit c'est tout mon corps qui s'affaisse
comme s'il savait qu'il n'était rien, rien face à l'immensité de ce rire
face au monstre de ce rire si foudroyant
bon sang
bon sang
quand elle rit
j'sais plus qui je suis
j'sais plus où j'habite
j'sais plus l'heure
et encore moins mon pauvre nom

alors pour compenser ça je sais rien faire d'autre que rire avec elle
rire comme une première fois
j'te jure je ris comme un gosse devant ses cadeaux de Noël
je ris avec ma bouche, ma gorge et mon cœur en combo
un chouette concert
offert par l'inconnue

je crois que je reprends ma respiration une fois, et puis qu'au bout de deux je lui réponds, quand même t'étais comme une hallucination, t'étais pas réelle, je suis même pas sûr de pas me parler à moi-même en ce moment
j'dis des conneries et puis je recommence à rigoler
comme si j'étais seul
comme si j'étais débile
comme si j'étais amoureux
déjà
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité


MessageSujet: Re: boom (coox)   Lun 9 Jan - 23:26


et c'est comme
si ton coeur
s'envolait.

plus de cordes
qui
l'emprisonnaient.
qui
le tourmentaient
qui
l'étouffaient.

non,
plus rien
de tout ça.

plus cette sensation
étrange,
horrible,
affreuse,
qui te tuait
à petit feu
depuis onze jours.

onze jours
interminables.
onze jours
sans savoir qu'aujourd'hui,
tu serai à nouveau libérée.

alors,
c'est pour ça,
que tu ris.
tu es heureuse,
vraiment heureuse.

et il rit,
alors ça te rend heureuse,
vraiment heureuse.

tu ne peux pas
t'empêcher de sourire,
tu ne peux plus
refermer tes lèvres.
tu continues à le regarder,
t'es comme
absorbée.
et tu l'écoutes,
et sa voix,
raisonne en toi.
sa voix est belle,
presque
aussi belle
que lui.

et il te dit tout ça,
et c'est exactement
ce que tu ressentais.
pas plus,
pas moins.
tu aurais même dis
exactement ça
exactement ses mots.

alors tu restes bouche bée,
parce que tu n'as jamais ressenti ça
pour personne.
jamais.
t'as envie de lui dire
tout pareil.
mais ça sonne bizarre.
c'est pas beau.

- moi j'ai cru que tu m'avais abandonnée. que tu ne voulais plus de moi. ça m'a fait mal. j'ai eu très mal...







Dernière édition par Boo Cook le Mar 10 Jan - 13:27, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité


MessageSujet: Re: boom (coox)   Mar 10 Jan - 13:04

et là, l'impossible se produit
je pète un câble, je déraille
j'ai plus de mots pour raconter, j'ai plus de mots pour décrire
elle parle
et
sa voix


elle parle
et de nouveau, il n'y a plus qu'elle

elle parle et, de nouveau, je suis sous crack, lsd, amphi, champi, marijuana et tout ce qui va avec
elle parle et je me retrouve seul humain à vraiment vivre
seul humain à savoir
à connaître
à expérimenter
la vie
mon coeur saute des battements
je sais que ce que c'est
je connais
je sens
l'amour

celui au premier regard
celui qui grignote, qui ronge, qui dévaste, qui tue
celui qui fait saigner, qui fait s'ouvrir, qui fait mourir

celui qui est aussi doux que violent, celui qui fait envie autant qu'il fait peur,
celui qui
celui qui

celui qui m'a tué
celui qui me refait vivre
qui me refait respirer comme je ne l'avais plus fait depuis toi
toi qui t'effaces
toi qui disparais
parce que je ne vois plus qu'elle
elle

t'abandonner ? non.
je ne sais pas ce que je dis, je crois que je lui souris, comme pour la réconforter, pour lui montrer que j'ai aussi peur qu'elle
plus jamais.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: boom (coox)   

Revenir en haut Aller en bas
 
boom (coox)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» LOG BOOM par pier33
» [JEU] BUST A MOVE: Boom les petite bulles [Payant]
» Simply Bubble Boom // FBL
» Boom boom Satellites
» Laila - Sonic Boom Six

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LA PART DES NUAGES :: MOONDANCE :: histoires-
Sauter vers: