AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 la prisonnière

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage

Invité
Invité


MessageSujet: la prisonnière    Jeu 5 Jan - 18:10

magda salvatici
45 ans, femme au foyer, quartier ouest


la divina comedia  

(...) Elle chanta la réplique finale - un cri mélodieux mêlant un sentiment de crainte et de délivrance - en s’efforçant de masquer sous la couche de fard, la proche suffocation.
Elle garda la hauteur de la note (et de sa dignité) jusqu'à ce que le rideau tombe.

* * *

Au cours de l'entracte, entre le deuxième et le troisième acte, elle se réfugie avec précipitation dans sa loge d'artiste. Sur le guéridon, à gauche de la porte, est posé un magnifique bouquet de roses rouge carmin, envoyé par un admirateur. Au milieu des roses à peine écloses, une enveloppe contenant un papier au format carré sur lequel est inscrit le nom de "Mme Salvatici". Malgré sa demande insistante, le messager refuse de lui dévoiler l'identité de l'expéditeur... mais elle devine qu'il s'agît de cet Homme, assis dans l'ombre du premier balcon, venu assister à toutes les représentations depuis le début de la semaine. Elle ignore encore que ce mystérieux inconnu, qui deviendra par la suite successivement son mari, son bourreau et son geôlier, est un fin manipulateur, au projet bien défini. L'homme, un Charles Foster Kane au costume bien taillé, lui promis une carrière de grande chanteuse d'opéra et un Xanalu imaginaire... elle eut le droit à un beau appartement avec une grande salle de réception, des bijoux avec de nombreux diamants et un unique fils devenu en grandissant le miroir de son géniteur.
Dans ce bouquet de fleurs, pas une seule rose n'est plus magnifique qu'une autre... Leurs longues tiges armées d'épines soutiennent les bourgeons qui viennent d'éclore en un jupon de pétales soyeuses. Mari Salvatici en choisit une pour l'offrir à sa future épouse. Une tâche de sang coule sur sa robe en dentelle.

Le pacte est scellé, Magda est faite prisonnière.


Avec les années passées, le bouquet de rose a fané. Magda aurait souhaité le figer dans un bloc de glace, en souvenir de cette belle époque, quant elle, avec sa ravissante voix, brûlait les flammes du plancher et les cœurs de ses nombreux admirateurs. Les décors de cartons pâtes du théâtre lyrique ont pris feu dans un incendie criminel et ses nombreux costumes et accessoires lui ont été volé lors d'un cambriolage nocturne. Elle a dealé sa voix contre un anneau en or autour de son annuaire, et a accepté la salvation par le mariage et l'enfantement - sans se soucier du curriculum vitae de criminel de son époux. Élégante dans ses robes de couturier et sur ses talons hauts, elle épaule son mari dans ses commerces illicites en entretenant les relations professionnelles de son réseau d’honorables bandits. En Italie, elle organisait des réceptions dans le salon familial, jouant au mieux son rôle d'épouse et de mère tel le rôle de Violetta qu'elle avait autrefois campé pour une mise en scène de l'opéra de Verdi. Ses talents d'actrice lyrique lui ont permis d'assurer une qualité de prestation auprès de son mari, pouvant jouer sur commande la flatterie, l’élégance, la compassion, la reconnaissance - ou encore la tragédie. L'ivresse de l'abus de vin blanc détériorait l'image de cette épouse parfaite, heureuse dans son ménage. Elle s'adonnait à des crises de nerf devant l’audience attentive aux ressorts de la trame narrative de la comédie qu'offrait au public la famille Salvatici au fil des réceptions. Le comble de l'intrigue se déroula lors d'une soirée bien arrosée pendant laquelle Magda joua le rôle le plus comi-tragique enrôlé sur les planches de son salon, celle de la femme adultère, lui valant un molière de la meilleure comédienne de l'année. Embrumée par les effluves de l'alcool, Magda donna un baiser affectueux à son nouvel amant,de quinze ans son cadet, devant les yeux ébahis de leurs convives et ceux furieux de son mari. Mr Salvatici fit un signe à son fils, qui s'exécuta immédiatement pour enfermer sa mère dans la chambre maritale - sa prison dorée. Le petit jeu de tromperie, qui s'impose depuis plusieurs années entre la mère et le père, est le signe de la déliquescence de ce couple aux apparences soudées. Jusqu'à ce jour, il était soupçonné par leur entourage sans avoir jamais eut la preuve irréfutable de l’existence de cet adultère partagé. En proie à la peur de vieillir, Magda s'est abandonnée à ce jeu malsain dans l'espoir de revivre désespéramment les plus belles années de sa vie. Elle regrette le jour où elle s'est fait volée sa jeunesse par cet inconnu au costume bien taillé. Auprès de jeunes éphèbes, qu'elle pioche au hasard dans les amis de son fils, elle espère retrouver ses vingt ans - mais n'est finalement qu'une nouvelle fois relayée à son rôle de mère. Les jeunes hommes cherchent en elle l'affection maternelle, dont ils ont manqué pendant leur enfance. Négligée par son mari, et depuis quelques années par son fils, qu'elle a chérit pendant ses premières années comme son unique raison de vivre, Magda cherche auprès de ses amants - hommes ou femmes - la possibilité d'une rédemption.

 

maëlle / 22 / anouk aimée /  I love you



Dernière édition par Magda Salvatici le Ven 6 Jan - 14:14, édité 13 fois
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Gino Salvatici
QUARTIER : OUEST
PRÉNOM : NEPTUNIUM 237
AVATAR : ELIAS
CRÉDITS : SOHA
Messages : 594


MessageSujet: Re: la prisonnière    Jeu 5 Jan - 18:18

I love you I love you I love you I love you I love you
franchement merci trois millions de fois d'être là, là tout court et surtout avec maman salvatici
j'espère qu'on pourra rattraper tout notre retard d'écriture
j'ai tellement hâte de te lire
bienvenue
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
Invité


MessageSujet: Re: la prisonnière    Jeu 5 Jan - 18:19

MAËËLLEEEEEEEEEEEE
I love you I love you I love you I love you
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Mari Salvatici
QUARTIER : OUEST
ACTIVITÉ : SOUILLURE
PRÉNOM : SYL20
AVATAR : KNIGHTON
CRÉDITS : SELF
Messages : 52


MessageSujet: Re: la prisonnière    Jeu 5 Jan - 18:58

oula
oula
OULA I love you I love you I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Viktor Love
QUARTIER : LES NUAGES
PRÉNOM : MARIE/PEACH'
AVATAR : CARL
CRÉDITS : BBCAT
Messages : 141


MessageSujet: Re: la prisonnière    Jeu 5 Jan - 19:38

oh maelle ça fait trop longtemps!!!
contente de te retrouver I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
Invité


MessageSujet: Re: la prisonnière    Jeu 5 Jan - 19:40

bienvenue I love you
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité


MessageSujet: Re: la prisonnière    Jeu 5 Jan - 19:46

bienvenue. I love you c'est trop joli.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité


MessageSujet: Re: la prisonnière    Jeu 5 Jan - 19:48

Bienvenue !! I love you
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité


MessageSujet: Re: la prisonnière    Jeu 5 Jan - 19:50

bienvenue par ici. I love you
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Mercury Rain
QUARTIER : est
ACTIVITÉ : Conducteur de bus
AVATAR : Clément Cornebize
CRÉDITS : Boss Coralie
Messages : 62


MessageSujet: Re: la prisonnière    Jeu 5 Jan - 20:51

quel magnifique scénario,
magnifique tête et début à couper le souffle
c'est beau
bienvenue et au plaisir de lire la suite
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
Invité


MessageSujet: Re: la prisonnière    Ven 6 Jan - 9:52

OH LALA, j'aime beaucoup pour le moment, j'ai vraiment hâte d'en savoir plus
Bienvenue ma jolie I love you
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Gino Salvatici
QUARTIER : OUEST
PRÉNOM : NEPTUNIUM 237
AVATAR : ELIAS
CRÉDITS : SOHA
Messages : 594


MessageSujet: Re: la prisonnière    Ven 6 Jan - 11:02

la suite
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
Invité


MessageSujet: Re: la prisonnière    Ven 6 Jan - 11:23

kelynn, merci à toi de me donner l'occasion de rejouer ce personnage (et la suite arrive vite, promis  I love you)

merci à tous pour ce chaleureux accueil ! (en espérant ne pas vous décevoir)
coralie et marie, ça fait plaisir de voir des têtes connues ! I love you

mon mari, j'ai très hâte qu'on se dise des mots méchants et qu'on joue des repas de famille qui se finissent en drame avec le fils prodige...     

(au passage si jamais certains d'entre vous ont des compétences graphiques pour me concocter un avatar d'anouk aimée, je vous serai reconnaissante - j'ai un peu honte de vous dire que j'ai uniquement recadrer une photo trouvée sur tumblr.......)


Dernière édition par Magda Salvatici le Ven 6 Jan - 11:48, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Gino Salvatici
QUARTIER : OUEST
PRÉNOM : NEPTUNIUM 237
AVATAR : ELIAS
CRÉDITS : SOHA
Messages : 594


MessageSujet: Re: la prisonnière    Ven 6 Jan - 11:37

je t'en ferai
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
Invité


MessageSujet: Re: la prisonnière    Ven 6 Jan - 14:14

hihi j'ai finie cat
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: la prisonnière    

Revenir en haut Aller en bas
 
la prisonnière
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Brussolo Serge "Les prisonnières de Pharaon"
» A Kinshasa, prisonnières des hôpitaux pour frais d'accouchement impayés
» [Feth, Monika] Prisonnière de la lune
» SOIXANTE SIX (Tome 1) LA PRISONNIÈRE de Michel J. Lévesque
» La prisonnière du désert - The searcher - 1956

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LA PART DES NUAGES :: MOONDANCE :: fiches de présentation-
Sauter vers: