AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 petrol blues ; lova

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
Eli Sanders
QUARTIER : périphérie
ACTIVITÉ : bosse chez un disquaire
PRÉNOM : charlène/bltmr
AVATAR : iris mon bb
CRÉDITS : hya bb
Messages : 146


MessageSujet: petrol blues ; lova    Mer 4 Jan - 20:47

le vent souffle.
lui caresse les joues, le nez, le front. pas assez fort pour faire voler ses cheveux, faire voler ses feuilles. assez pour amener jusqu'à ses narines la douce odeur de l'eau iodée.
elle sourit.
son crayon porté à la bouche, elle observe l'horizon. ses formes, rondes, douces, puissantes pourtant. ses couleurs. ce sont ses couleurs préférées celles de la mer. elle les aime toutes, mais celles-ci ont quelque chose en plus.
une signification autre.
une sensation différente.
un truc qui lui fait des chatouillis dans le bidou et lui met de la douceur dans les yeux.
comme un amant. la mer est son amant, avant tous les autres. elle ne déçoit pas la mer. elle est imprévisible, incompréhensible mais toujours belle. elle aime ça eli. elle aime les choses belles, incompréhensibles et imprévisibles.
à quelques mètres, elle la voit.
une jolie personne. elle aime les jolies personnes, au moins autant que les jolies fleurs et les jolies étoiles.
quelques gestes maladroits et elle est debout, son crayon toujours à la bouche. quelques gestes de plus et elle se trouve à côté d'elle. elle retire son crayon.
« salut. »
elle sourit, parce que c'est ce qu'il y a de mieux à faire quand on rencontre quelqu'un. c'est plus simple après si les gens vous voient sourire.
« t'es jolie. t'accepterais que je te dessine ? je viens de finir la mer et j'ai déjà beaucoup trop de dessins de la mer. enfin, on en a jamais assez, mais j'aimerais bien changer un peu pour aujourd'hui et t'as l'air de pas savoir quoi faire honnêtement. »
son air enfantin sur le visage, son sourire toujours collé aux lèvres, elle la fixe.
« je te donnerai le dessin quand je l'aurai fini si tu veux. ou peut-être que tu préfères en avoir un de la mer ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
Invité


MessageSujet: Re: petrol blues ; lova    Jeu 5 Jan - 21:40

lova, elle aimerait aller se poser sur les nuages cotonneux. lova, elle aimerait aller s'étouffer dans leur douceur, dans leur blancheur... sans pudeur.
les fesses ancrées dans le sable fin et froid, lova a les yeux rivés sur l'étendue d'eau où ils se noient.
lova, elle devrait être en train de travailler. crayon dans la main, regard rivé sur les cahiers, rêves d'un avenir rempli de facilités.
mais lova, quand la sonnerie a résonné, elle est allée se poser sur les bancs de la cour de récrée. elle est allée poser ses doigts le long des tags ignobles qui ont carbonisé l'entité boisée, passer les doigts sur les creux qu'elle a elle-même créé... souvenirs tangibles de leurs amitiés passés.
et puis quand la sonnerie a retenti à nouveau, lova s'est levée pour quitter le lycée. elle avait pas le droit, qu'on lui a dit. appelez mes parents, qu'elle a hurlé. ils ont pas osé. alors lova est partie en riant fort, fort comme un ouragan, fort comme un poing fracassant. elle a passé le portail et elle a commencé à courir, essouflée, jusqu'au bout du monde.
et le bout du monde, c'est ici.
sur la plage, à moitié endormie, avec le froid qui l'endoloris, seule tâche sur le paysage.
non, pas seule. y'a une fille qui s'approche... elle est jolie, surtout quand elle sourit. lova, elle lui rend mais ça monte pas jusqu'à ses yeux, ça monte pas jusqu'aux cieux. le froid crée quelques stallactites qui dégoulinent le long de ses joues... comme si elle pleurait. mais elle pleure pas, lova, jamais.
et puis elle ronronnerait presque devant le compliment. jolie. elle est pas jolie lova, elle n'est qu'envie.
"coucou", elle répond un peu en retard.
"je peux voir tes dessins de la mer ?" elle demande, un peu à côté. elle a du mal à ouvrir grand les yeux lova, fait trop froid.
"t'as raison, j'sais pas quoi faire." elle avoue en riant. c'est un rire sincère, qui gonfle le thorax et fait éclater la joie comme un astéroïde. lova, elle pourrait avoir peur du résultat, mais elle s'en fiche. elle est pas jolie lova, elle n'est qu'envie.
"j'veux bien, j'suis sûre que tu dessine bien en plus."
elle baisse les yeux vers les mains de la gamine (elle a l'air d'avoir le même âge qu'elle, un petit peu plus peut-être ?). elle a des belles mains, toutes fines, des mains d'artiste. elle pourrait faire du piano.
"j'm'appelle lova, au fait."
elle hésite à lui tendre la main ou à déposer un baiser sur sa joue. elle choisit la deuxième solution avec maladresse mais délicatesse.
elle est un peu perdue, lova, mais elle se sent bien avec la belle inconnue.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Eli Sanders
QUARTIER : périphérie
ACTIVITÉ : bosse chez un disquaire
PRÉNOM : charlène/bltmr
AVATAR : iris mon bb
CRÉDITS : hya bb
Messages : 146


MessageSujet: Re: petrol blues ; lova    Ven 6 Jan - 12:25

ses petits pieds enfoncés dans le sable, elle sourit encore plus grand eli.
elle a envie de lui faire un câlin à la jolie fille. elle en a grave envie.
elle est gentille, elle lui sourit. eli, c'est pas nouveau, elle aime les gens qui sourient. et elle rit aussi.
c'est beau.
eli comprend pas pourquoi les gens rient pas plus. c'est mieux non ? c'est mieux que de faire la gueule à longueur de journée et d'insulter les autres et d'être méchant.
le monde est con et moche, elle le sait, mais elle aime pas ça eli.
elle s'y fera jamais à ce monde un peu perdu, un peu peureux, un peu moche.
elle regarde la fille et lui tend son précieux carnet. il est jaune pâle aujourd'hui, comme sa casquette qu'elle a laissé traîner un peu plus loin avec le reste de ses affaires.
« t'en veux un, de dessin de la mer ? j'en ai beaucoup trop, je sais plus quoi en faire. vas-y choisis. »
lova. elle s'appelle lova. c'est joli, comme elle, c'est tout doux lova. c'est beau à dire.
et doucement, lova lui embrasse la joue. c'est un peu maladroit mais c'est tout aussi joli qu'elle.
ça lui réchauffe un peu le coeur, à eli.
« moi c'est eli. désolée, j'oublie toujours de me présenter. »
parce qu'elle trouve pas ça important qu'on sache qui elle est. elle veut connaitre tout et tout le monde mais rester dans sa petite bulle eli, se cacher dans son monde et qu'on fasse pas attention à elle.
c'est plus simple comme ça, de sourire.
« cool si tu veux bien ! ça fait longtemps que j'ai pas dessiné quelqu'un. faudrait que je dessine un peu moins la mer. les étoiles peut-être ? ouais. faut que j'essaye un soir. »
alors elle retourne à ses affaires pour prendre sa trousse où se trouvent tous ses crayons de couleurs et revient vers lova pour s’asseoir à côté d'elle.
ses cheveux rapidement attachés pour ne plus les avoir dans les yeux, elle fixe la fille un peu plus sérieusement.
« ça fait longtemps que t'habites ici, je t'ai jamais vu ? ou j'ai pas fait attention. ça m'arrive. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: petrol blues ; lova    

Revenir en haut Aller en bas
 
petrol blues ; lova
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Wystan Hugh Auden: Funeral blues
» c'est le blues, l' coup d' cafard le check out assuré... ^
» Générique CowBoy Bebop [Tank/The Real Folk Blues]
» Le Blues du poête....
» Le coup de blues à la sortie des Parcs...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LA PART DES NUAGES :: MOONDANCE :: histoires-
Sauter vers: