AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 SC ○ LEXA, AUGUST, ATEM

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
Killorick
Admin
Messages : 66


MessageSujet: SC ○ LEXA, AUGUST, ATEM   Mer 4 Jan - 15:25

SC ○ LEXA, AUGUST, ATEM
Heure tardive, fin de soirée pour certains, début pour d'autres. Dehors c'est un véritable déluge, il pleut des cordes et il faudrait être fou pour oser mettre un pied dehors.
Il n'y a presque personne dans le bistrot, à part les piliers de bar habituels qui sont sur la fin de leur quatrième bière. Schéma classique, naturel du bistrot de Killorick.
August Sanders est assis sur une banquette, dans un coin, un livre ouvert devant lui et son verre lui aussi sur la fin.
Atem Carter est quant à lui autour d'une table bancale. Sa bande de potes l'a lâché, il a encore fait une connerie, Atem. Il envoie mille messages d'excuses depuis son téléphone. Sa soirée est ratée.
Puis, rentre furieusement dans le bistrot Lexa Nills, son blouson aux couleurs de la pizzeria chez qui elle travaille sur le dos. Elle a l'air remontée, genre, vraiment remontée. Une de ses livraisons ne s'est pas vraiment bien passée. Ses yeux sont dans le vague, elle a peut-être un peu fumé aussi.
August lève les yeux. Il repère d'abord Lexa la tornade puis l'ennui poignant d'Atem. Il se lève alors vers les deux autres protagonistes. C'est à lui qu'incombe la tâche d'apaiser Lexa et d'insuffler des étincelles chez Atem.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lapartdesnuages.forumactif.com

avatar
August Sanders
QUARTIER : périphérie
AVATAR : min yoongi (suga)
Messages : 36


MessageSujet: Re: SC ○ LEXA, AUGUST, ATEM   Mer 4 Jan - 18:12

SC ○ LEXA, AUGUST, ATEM

Le bistrot, drôle d'endroit pour lire, n'est-ce pas? Il est tard, l'orage, le tonnerre gronde dehors, les éclairs pénètrent dans la pièce chaque fois que la porte s'ouvre pour voir un malheureux mouillé jusqu'à l'os entrer ou un courageux tenter le diable. Il ne reste plus que quelques soûlards comateux accoudés au bar. Les yeux fourrés dans ton livre, tu n'entends plus. Tu ne vois plus que les mots que tes rétines scannent uns à uns. Ton cerveau crée des scènes, des voix pour donner un sens, modéliser ce que tu lis. Malgré tout, des bruits parasites s'infiltrent dans tes oreilles. Les pieds d'une chaise qui éraflent le sol, un verre qui se pose un peu trop fort sur le comptoir, un toussotement. Cela ne t'empêche pas de continuer ta lecture.


"Une autre fois : "Etre intelligent, c'est pas juste savoir comment se sortir des emmerdes. La véritable intelligence, c'est jamais s'attirer d'emmerdes. Et le malheur ? Le malheur, c'est comme un sédiment. On sait pas qu'il est là jusqu'à ce qu'on a vidé tout le reste. Et quand on pense que quelque chose de bien va arriver, il faut y aller doucement. Prendre son temps. Faut pas boire d'un coup sinon on se retrouve inévitablement avec un goût amer dans la bouche."

Une porte qui s'ouvre dans un sursaut. Ton regard dérive de la page et tu lèves les yeux. Ils tombent sur une jeune femme. Brune comme la nuit. Tout son être semble être obscur. Son regard, sa tignasse, sa posture. Il n'y a que son uniforme qui apporte de la couleur. Tu penses même qu'il détone avec sa personne.

Ton regard se détourne d'elle comme ébloui par ce mélange couleur/obscurité et il décide de se porter sur un jeune assis à quelques tables de toi. Cloué sur son téléphone, la mine presque désespérée. Tu ne l'avais pas remarqué auparavant, trop absorbé par ta lecture.

Tu retires tes lunettes et les poses sur ton bouquin refermé. Faut croire que ce soir tu te trouves doté de bonté parce que tu te lèves et t'avances vers ces deux personnes. Ta personnalité est aussi changeante que la météo. Tu t'approches davantage de la jeune femme.

- Vous avez l'air mal en point, c'est compréhensible avec ce temps horrible. Je vous paye un verre pour vous réchauffer si ça ne vous dérange pas.

Tu ne lui laisses guère le temps de te répondre et va commander une boisson, non plutôt deux, au bar. Une fois, les boissons en mains, tu te diriges vers la table bancale du jeune homme. Tu tends une boisson à la fille et l'autre au garçon. Tu récupères ton verre et tes affaires sur ta table et t'assoies autour de cette table aussi bancale que l'âme de ces inconnus.

-Apparemment boire seul favorise la déprime. Boire ensemble devrait avoir l'effet inverse. Tout du moins, je suppose. Et avant que vous ne vous posiez la question, je m'appelle August.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
Invité


MessageSujet: Re: SC ○ LEXA, AUGUST, ATEM   Mer 4 Jan - 18:54

SC ○ LEXA, AUGUST, ATEM

Cette nuit est sombre et tempétueuse, la pluie ne s'arrête jamais de tomber. J'entends les clapotis de l'eau sur le béton, alors que je viens de terminer mon job. Je n'en peux plus, je suis éreintée et énervée, comme souvent d'ailleurs. Il faudrait peut-être que j'apprenne à me calmer, me poser, ne plus être à fleur de peau. Je suis susceptible, une simple remarque peut me faire bouillonner, mon client s'en sera rendu compte. Dommage que mon patron en ai eu écho, j'ai eu le droit à la remontrance du siècle. Aucun doute, cette soirée, je m'en souviendrais.

Je déambule dans les rues tout en m'allumant un joint, faut que je fume, que je m'apaise. Je pensais rentrer chez moi, mais finalement j'en décide autrement. A quoi bon rentrer si c'est pour me prendre la tête et m'énerver encore plus ? Je ressens l'envie de décompresser, de changer d'air. Je décide donc de me rendre au bistrot. Un bon verre me ferait le plus grand bien.

Encore en rogne, je pénètre dans l'établissement, claquant la porte, je me fais remarquer. Quelques regards se tournent en ma direction, mais je m'en moque. Je m'installe rapidement à une table, mes jambes tremblent, mes cheveux dégoulinent, j'ai l'air tellement pathétique dans mes vêtements de service. Mon regard se perd dans le vide, je pense à tout et à rien, lorsque j'entends une voix. Je lève rapidement les yeux en direction de mon interlocuteur. Touchée par son geste, mais gênée également, je souhaitais lui dire que ça n'en valait pas la peine, mais je n'en eus pas le temps. Je le vis s'éloigner en direction du bar.

Quelques secondes plus tard, il me tend un verre, j'esquisse un léger sourire, presque inexistant. Merci. Je ne sais que dire de plus, les relations sociales ce n'est pas réellement mon truc. Je suis simplement cette fille brisée qui n'a plus confiance en l'humanité. Je le rejoins à cette table où un autre jeune homme est attablé, je lui jette un regard furtif avant que l'autre ne reprenne la parole. Enchantée, moi c'est Lexa.




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité


MessageSujet: Re: SC ○ LEXA, AUGUST, ATEM   Mer 4 Jan - 19:14

SC ○ LEXA, AUGUST, ATEM
la pluie frappe le béton de manière continue depuis plusieurs heures déjà. le ciel s'éclaire sous les éclairs. les grondements faisant sursauter les quelques froussards du coin.
atem, il s'est réfugié dans le premier bar qu'il a trouvé. un bistrot quasi désert ce soir.
quelques habitués sont appuyés contre l'bar. ivres pour la plupart.
mais personne ne s'soucie d'eux.
atem, il n'fait attention à personne. il est concentré sur son téléphone. l'écran ne cessant de s'allumer pour signaler les divers messages qu'il reçoit.
il a encore merdé aujourd'hui. il s'en est une nouvelle fois pris à junior et ça n'a pas plu aux autres. surtout à blue en fait. alors il s'fait sermonner d'tout les côtés. et à ça, il faut ajouter les messages d'lova. les messages qui lui disent de n'rien dire à blue sur c'qu'il s'est passé entre eux.
comme si s'faire casser les dents par son pote figurait dans ses projets. il ne lui dira rien. c'est l'plus simple. l'moins risqué surtout. il garde son cul sauf. leur amitié intacte.
atem, il n'va pas bien. ça s'voit rien qu'à sa tête. la mine qu'il affiche aurait sûrement fais marrer chacun d'ses potes. mais dans un tel endroit, il passe carrément pour une personne en pleine dépression v'nue noyer sa peine dans l'alcool.
il reste assis à la table qu'il occupe depuis qu'il est arrivé là. relevant la tête en entendant la porte du bar claquer pour signaler l'arrivée de quelqu'un. un courant d'air s'infiltre dans le bar, quelques gouttes de pluie venant mouiller l'entrée du bar.
l'attention d'atem est reposée sur son mobile. il lit les quelques messages auquel il ne répond plus. il n'a pas envie de s'prendre un peu plus la tête.
atem, il voit un jeune homme venir s'poser à côté de lui et déposer un verre devant lui. il fronce les sourcils. il trouve ça presque étrange comme comportement. mais il ne dit rien. il le remercie d'un simple geste de tête alors qu'il prend parole pour se présenter.
et entre temps, y'a cette fille qui est arrivée, elle aussi au niveau de sa table. plutôt mignonne bien que franchement pas dans son assiette. elle semble ailleurs aussi. ça l'aurait presque fais marrer dans d'autres circonstances.
"enchanté. moi c'est atem."
il les détaille. l'un après l'autre. avant de reprendre parole. histoire de répondre au début de l'intervention du garçon aux origines certaines.
"c'est une théorie qui m'semble pas trop mauvaise."
en vérité, c'est surtout parce qu'un peu d'compagnie ne lui fera pas d'mal.
atem, il a jamais trop aimé la solitude. ça fait peur d'se retrouver seul. il préfère la compagnie des autres. c'est sûrement pour ça qu'il est sociable l'gamin.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
August Sanders
QUARTIER : périphérie
AVATAR : min yoongi (suga)
Messages : 36


MessageSujet: Re: SC ○ LEXA, AUGUST, ATEM   Mer 4 Jan - 23:01

SC ○ LEXA, AUGUST, ATEM


Tu pensais que ces personnes allaient être un peu embêté par ta soudaine intrusion dans leur soirée aussi mauvaise que s'annonçait-elle.

-Ravi de vous rencontrer Lexa, Atem.

Tu finis le peu de ce qu'il te restait dans ton verre.  Tu fouilles dans tes poches et trouves un paquet de mouchoirs presque vide. Tu le tends à la jeune femme, Lexa.

-Tiens, il en reste pas beaucoup mais tu peux un peu te sécher avec.

Tu te tournes vers le garçon, Atem. Il semble jeune, très jeune, surement est-il encore au lycéen. Doucement, tu poses les mains sur les siennes et lui extirpes son portable pour le poser au centre de la table.

- Cet objet semble être la source de ta mine déconfite alors pourquoi ne pas le déposer et profiter de l'ambiance du bar.

Tu parles comme un vieux. Toujours à soupirer "Ah ces jeunes et leur téléphones...". Seulement, tu sens que ce soir il est de ton devoir d'apporter un soutien quelconque à ces personnes.

- Alors quel grand chagrin vous amène ici? Déception amoureuse? Problème au travail, à l'école? La vie vous blase?

Peut-être es-tu trop inquisiteur et  que tes questions les gênent. Après tout c'est d'une partie de leur vie que tu leur demandes de te raconter. Oh et puis ils te doivent bien ça, tu leur as offert un verre même si personne ne t'avait rien demandé.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: SC ○ LEXA, AUGUST, ATEM   

Revenir en haut Aller en bas
 
SC ○ LEXA, AUGUST, ATEM
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» August Strindberg
» August Derleth
» Lexa
» August von Kotzebue (Allemagne)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LA PART DES NUAGES :: MOONDANCE :: histoires-
Sauter vers: